Derniers commentaires

Aucun commentaire.

Calendrier

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

L'éphédrine, le speed, les antidépresseurs, les amphétamines, la cocaïne, la ritaline, le crack, noréphédrine

Contrairement aux affirmations des médecins, et des gouvernements la ritaline provoque une très forte dépendance et des symptômes de sevrage sévère chez une large majorité de victimes


Un très grand danger pour vos enfants

amphétamines, antidepresseurs...
amphétamine, médiator, effexor, cymbalta, déroxat, zyban, prozac...
Récemment, dans un avis sur les toxicomanies, le Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) français pour les sciences de la vie et de la santé soulignait que « la distinction entre les drogues licites  et les drogues illicites ne repose sur aucune base scientifique cohérente » (Rapports sur les toxicomanies, 1995, p. 3). Par exemple, sur le plan neuropharmacologique, le mode d’action d’une drogue illicite, comme la cocaïne, et celui d’une drogue licite (sous usage médical), comme le méthylphénidate (Ritalin), est presque identique (Volkow et al., 1995).

La cocaïne agit en bloquant la recapture de certains neurotransmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine.
 
ritaline : Ce produit entraîne une accoutumance masquée et une dépendance physique. Zyban: Le rapport de l'OFDT n°232 (septembre 2003) signale ce produit parmi les nouveaux identifiés sur la période 1998-2002 du fait de sa dangerosité potentielle.

 
la ritaline a le même profil de dépendance que la cocaïne!
 
Les pathologies retenues par l'AMM sont : narcolepsie avec ou sans cataplexie et hypersomnie idiopathique. Des examens sont nécessaires dans les formes de narcolepsie sans cataplexie et dans les hypersomnies idiopathiques
 
Il s'agit d'un antidépresseur proche des amphétamines, inhibiteur du recaptage de la dopamine et de la noradrénaline
 
ritaline...
 
La cocaïne sera également utilisée médicalement comme anesthésique local (endort l’endroit de contact). Freud sera le premier médecin à décrire son usage par voie nasale. Il le prescrira comme remède contre la dépression.
 
Les pathologies relatives à ces récepteurs entraînent des maladies comme : maladie de Parkinson, schizophrénie, modification de l'affectivité, psychoses.
 
La phénylpropanolamine, dite également noréphédrine, est une substance voisine de l’amphétamine, ayant un effet vasoconstricteur et donc une action décongestionnante
 
L'ancêtre des amphétamines est l'alcaloïde du ma-huang, une plante utilisée depuis des millénaires en Chine. En 1895, on en extrait l'éphédrine qui sert de support pour la synthèse de la benzédrine, la première d'une longue série d'amphétamines.

Admin · 269 vues · Laisser un commentaire
03 Mar 2016. 15:21:16

Lien permanent vers l'article complet

http://drogue.sosblog.fr/Premier-blog-b1/L-ephedrine-le-speed-les-antidepresseurs-les-amphetamines-la-cocaine-la-ritaline-le-crack-norephedrine-b1-p10.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)